One thought

  1. Depuis les années 1980, il n’existait plus en France de saison dédiée à l’opérette. Un groupe d’amis passionnés de ce genre mené par Fabien Attias, fonde l’association de la Compagnie des Artistes Lyriques Associés en 1988. Elle reproduit à la perfection l’esprit de « troupe » des théâtres d’opérettes d’autrefois. Pendant des années, la saison d’opérette de la Compagnie CALA est la seule sur le sol français. C’est en 1992/1993 qu’est lancée la première programmation lyrique complète avec La Belle de Cadix (Francis Lopez), Le Pays du Sourire (Francis Lopez), Phi-Phi (Henri Cristiné), La Légende Mariano et Un siècle d’Opéra. La structure obtient un vif succès lui permettant de se développer années après années, et de donner depuis plus de vingt ans des représentations de qualité.
    Ce nouveau souffle s’est propagé à d’autres villes françaises. À Lille, le « Théâtre Sébastopol » et à Toulouse les « Nouveautés lyriques » proposent depuis les années 2000 des saisons d’Opérettes. En Mars 2015, Marseille célèbrera sa douzième édition du concours d’Opérette.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *