Carmen

Opéra Carmen à Lyon

< Précédent Suivant >
Opéra Carmen LyonSam. à 20h & Dim. à 15h
8 > 9 Avril 
2017
Amphi. – Cité internationale
/ 27 € à 62 €

OPÉRA | Opéra de G. Bizet |

Version Opéra comique Georges Bizet est né à Paris. Sa passion pour le piano et la musique en général s’exprime très tôt et sa virtuosité précoce lui ouvre les portes du conservatoire dès l’âge de dix ans.

Ses oeuvres rencontrent initialement fort peu de succès et Carmen, son dernier opéra, est extrêmement mal accueilli par la critique et le public. Ce nouvel échec plonge Bizet dans la dépression et sa maladie progresse de façon fulgurante. Il s’éteint subitement durant la nuit suivant la représentation de Carmen, à l’âge de trente-sept ans. Par ironie du sort, Carmen connaît un succès international quelques mois après sa mort et la carrière de cet opéra est définitivement assurée à partir de 1883. La dimension très humaine des personnages place l’opéra dans un registre réaliste, tout comme la modération lyrique qui évite une fin sombrant dans le mélodrame. Le style souple, léger, aéré et lumineux de l’oeuvre, ses mélodies raffinées et contrastées, lui ont valu un succès jamais démenti jusqu’à aujourd’hui.
Cette oeuvre majeure est devenue la plus accessible du répertoire français.En imaginant, dès l’ouverture, une musique dont la clarté éblouit et la puissance tragique étreint, Georges Bizet a paré la Carmen de Prosper Mérimée d’une robe étincelante et fatale.Les airs, duos, chœurs et danses de cet opéra-comique – fleur du romantisme français qui demeure aujourd’hui encore le plus joué au monde – sont non seulement très entêtants, mais ils vivifient un théâtre bouillonnant de vie, où l’amour et ses ravages naissent et meurent sous le ciel de Séville et de ses férias. Son besoin viscéral d’indépendance la lie pourtant à la fatalité et provoque finalement sa perte. Un parfum d’épices et de braise passe sur Carmen, un goût de passion impossible, dont on devine d’emblée qu’il se règlera par le sang. Depuis plus d’un siècle, l’opéra français a le visage de Carmen, victime et prédatrice, bohémienne et princesse aux pieds nus, femme libre et femme moderne.

Mise en scène : F. L’Huillier / Direction musicale : A. Chevtchouk / Chorégraphie : O. Konstantinova / Carmen : Gosha Kowalinska / Don José : Rémy Poulakis / Micaela : Perrine Madoeuf / Escamillo : Patrice Berger / Dancaire : Charlie Glad / Remendado : Philippe Noncle / Fraquista : Laure Crumière / Mercedes : Emmanuelle Fruchard
Choeur – Ballet – Orchestre de la Cie CALA
Choeur d’enfants de la CSI / En partenariat avec la Cité Scolaire Internationale

logo valide 2coul (7460c)

RÉSERVEZ

< Précédent Suivant >